samedi 9 juin 2012

Non a l'hippophagie !!!

Amoureuse des chevaux depuis mon plus jeune age, j'ai bien sur toujours refuser d'en manger !

L'homme se sert d'eux depuis des siécles pour tout : armée, agriculture, transport,... a présent en plus sport et balades (loisirs), et pourtant avec tant de services rendus a cet être indigne et ingrat qu'est encore trop souvent l'humain, il fini encore dans les assiettes ???!!!!!!!!!!!!.........certains dit "humains", encore beaucoup trop nombreux, n'ont vraiment aucun coeur !! vous en avez un ? alors dites NON a l'hippophagie !!!


Pour faire passer le message sur vos sites ou blogs, vous pouvez vous servir en images et textes ( clic droit puis "enregistrer sous") ! 

Voici un lien dans les abattoirs, a ceux qui mange du cheval j'espère que ça vous décidera a ne plus en manger !!! :















L'histoire d'Ange :

J'étais dans mon box, j'étais heureux. Mais "ils"sont venus. Moi, innocent, j'ai passé la tête par la porte de mon box et j'ai poussé un joyeux henissement en voyant tant de monde venir me dire bonjour. Et là, je "les" ai vus. Derrière eux, j'ai vu des cavaliers du club pleurer. Puis j'ai entendu ces mots que je n'ai pas compris: "on ne peut pas avoir autant de chevaux, il faut bien se débarasser de ceux qui ne nous sont pas indispensable. Or, Ange n'a pas eu de très bon resultas aux derniers concours." Ange, c'est moi. C'était moi. "Ils" m'ont emmené dans un van que je ne connaissais pas. Dedans, il y avait aussi Canelle, un ponette qui s'était blessé à la jambe la semaine dernière. On a fait un voyage assez long puis "ils" nous ont fait descendre dans une cour. Ca sentait bizard. Le sang, la mort, le crottin... Puis "ils" nous ont fait monter dans un gros camion oú il y avait déjà une dizaine de chevaux qui ont hennient en nous voyant. Mais ce n'était pas un henissement que je conaissait. C'etait un henissement de peur, de douleur, de détresse. Et là, j'ai commencé à ressentir la Peur. La vraie Peur. Je ne l'avais connue jusqu' ici. Cette Peur que l'on ressent quant on ignore quelque chose de capital. Dans le camion, l'odeur s'est amplifiée. C'était à la limite du suportable. Puis le camion a démaré brutalement. On a roulé longtemps. J'avais faim, j'avais soif. En voyage, j'ai fait connaissance du cheval qui était à coté de moi. C'était Indy, un hongre. Il avait une blessure qui s'infectait peu à peu à la jambe. Puis "ils" ont fait monter d'autre chevaux. Pour qu'on se pousse, ils nous ont fouettés. Et là, Indy a trébuché. Il est tombé. Et un cheval lui a marché sur la jambe. Il ne pouvait plus se relever. Aprés quelques heures de souffrances horribles, il s'est éteint. Puis son corps a commencé à sentir. C'était horrible. Peu a peu, d'autres chevaux se sont éteints. De soif, de faim, de blessures, de desespoir. Enfin, le camion s'est arrêté. "Ils" ont ouvert la porte. La lumière m'a aveuglée. Les autres chevaux voulaient sortir. Ils m'ont poussé. Je me suis tordu la jambe. J'ai eu mal. Mais j'était obligé d'avancer dans d'interminables couloir hantés par le sang, la peur, la Mort. J'ai entendu un cheval hennir, j'ai reconnu Canelle. Ma petite Canelle si courageuse. Puis on est arrivé dans un grande salle avec un planché en fer. Puis, "ils" ont fermé la porte et nous on laissé là. Pas à boire, pas à manger. Un à un, beaucoup de chevaux sont morts. Ma Canelle aussi. Puis, un jour, "ils" sont venus me chercher. J'ai eu à boire. C'était bon. C'était la dernière chose que j'aurrais eu du bon de ma vie. Ensuite, je suis entré dans un salle oú l'odeur, l'ambiance, m'a fait paniquer. Je me suis cabré, je me suis pris un coup de gourdin dans les jambes. Puis, "il" est entré. J'ai senti quelque chose entrer dans ma gorge. J'ai eu mal. Je me suis senti faible. Je me suis couché. Ou plutôt, je suis tombé. Et j'ai su. J'ai eu mal au coeur. J'ai fermé les yeux. Noir......
Ange est mort. Il a rejoint le paradis des chevaux oú il a retrouvé Canelle et Indy. Cette histoire ne possède AUCUNE exagération. Tous les jours, des centaines de chevaux subissent ça. Alors, si vous avez un coeur, même de pierre, réagissez. Copiez coler sa sur votre page!!!







Bonjour,

Ceci est une chaîne contre l'hippophagie. Et pour ceux qui sont pour, un petit message vous attends à la fin. Ne signalez pas d'abus contre moi svp, j'essaye juste de changer les choses...

Battons-nous contre l'hippophagie! Comment?
-en recopiant ce paragraphe sur votre fiche.
-en en parlant avec vos amis et des grandes personnes.
-en créant un blogue spécial "Contre l'hippophagie".
-en envoyant ce petit paragraphe à vos amis d'équideow, ou a vos vrai amis.
Si j'écris ça c'est pour mobiliser un maximum de personne. Aidez- moi ! Ou plutôt, Aidez tous ces chevaux à vivre!!!

Et pour ceux qui sont pour, sommes nous obligés de faire souffrir un cheval juste avant sa mort ? Ils ont le droit d'être bien traités !!!




1 commentaire:

Anonyme a dit…

LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://aec89.site.voila.fr

http://www.feracheval.com/petitions.php

http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

Rejoignez la groupe sur :

http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

Faites passer le message à vos amis.

Amitiés.

AEC.